Alerte-faim, appel de détresse du partenaire du SPF au Liban, Agissons pour venir en aide au peuple libanais ! 8 mars 2021
Aggrandir

Déclaration officielle du Secours populaire français

Alerte-faim, appel de détresse du partenaire du SPF au Liban,

Agissons pour venir en aide au peuple libanais !

L’Association pour le Développement de l’Homme et de l’Environnement (DPNA), partenaire du Secours populaire au Liban depuis la création de l’ONG en 2003, n’a jamais relâché son aide à la population libanaise et lance aujourd’hui un cri à l’aide internationale pour sauver les personnes les plus démunies face à la crise généralisée et le risque d’explosion sociale sans précédent qui traverse le pays. « Notre association lance un appel à l’aide urgente internationale pour distribuer des produits alimentaires […] pour la population vulnérable touchée par cette crise pendant les trois mois à venir » alerte Fadlallah Hassouna, directeur de l’association DPNA.

Le Liban, en prise avec la pire crise économique de son histoire est à bout de souffle. Il doit de surcroît faire face aux conséquences dramatiques de la double-explosion du port de Beyrouth, à une crise politique, financière auxquelles s’ajoute la crise sanitaire, entraînant le pays au bord d’une catastrophe d’un point de vue humanitaire. Il y a un appauvrissement considérable de la population qui n’arrive plus à manger à sa faim. Comme « ventre affamé n’a pas d’oreille », ce contexte de crise généralisée entraine une situation explosive, favorisant les émeutes, les risques de conflit, l’exode et le lit des courants extrémistes.

FACE A CETTE DETRESSE, LE SECOURS POPULAIRE LANCE UN PUISSANT APPEL AUX DONS FINANCIERS ET A LA MOBILISATION POPULAIRE.

Avec 100€, DPNA peut soutenir une famille de 5 personnes pour un mois, soit 20€ par personne (avec des produits alimentaires secs tels que des pâtes, des lentilles, du lait en poudre, des conserves, du riz… mais aussi des produits frais auprès des producteurs locaux). L’objectif est d’apporter une aide pour les trois prochains mois, en achetant les produits sur place au Liban, afin de soutenir l’économie locale. 150 000 familles sont déjà identifiées dans les régions de Tripoli, Beyrouth et Saïda et peuvent ainsi recevoir une aide rapide et chaleureuse.

Nous appelons à la générosité de tous pour soutenir le peuple libanais, faire vivre l’amitié franco-libanaise et permettre l’espoir. Car l’espoir, au Liban, est devenu denrée rare. Les chiffres sont alarmants. Selon le FMI, le PIB du pays a chuté de 25% en 2020 et les prix ont bondi de 144%. La dévaluation sans précédent de la monnaie libanaise, qui a perdu 80% de sa valeur, a fait exploser le taux de chômage.

On estime à l’heure actuelle que 50% de la population vit sous le seuil de pauvreté quel que soit son niveau d’éducation.

Le salaire moyen au Liban, qui était d’environ 500€ par mois, se situe aujourd’hui autour de 60/70€ par mois. De même, un enseignant qui gagnait 700€ par mois, gagne aujourd’hui 110€ par mois.

Les personnes désirant soutenir les initiatives du Secours populaire peuvent devenir bénévoles ou adresser un don financier au comité ou à la fédération la plus proche : www.spfcorse.org