L'aide alimentaire

Nous distribuons plus de 50 paniers par jour 4 jours par semaine dans notre Epicerie solidaire

Les personnes sont accueillies et orientées par les bénévoles de l'accueil, Maryse Battisti, Edith Mahfi, Joaquina Casasoprana et Valérie Vieux. Les dossiers sont étudiés par Dominique Bruschi et Livia Coti.

Les droits sont attribués pour un an. Nous distribuons un colis par semaine aux familles dont le reste à vivre est inférieur à sept euros par jour et par personne, et celles dont le reste à vivre est inférieur à cinq euros par jour et par personne en reçoivent deux. Il serait nécessaire d'étendre l'aide à une catégorie de population fragile dont le reste à vivre, supérieur à ces seuils, n'est toutefois pas suffisant pour vivre dignement. Cette extension nécessite un financement supplémentaire.

« Depuis le 1er Janvier 2016, nous avons accueilli à ce jour 639 familles, ce qui représente 1532 personnes ayant bénéficié de l’aide alimentaire. Voici quelques chiffres détaillant cette situation de grande précarité du public concerné : 73% des familles que nous aidons ont un revenu inférieur à 5€ par jour et par personne et bénéficient donc de 2 colis par semaine ;

12% sont des retraités. 50% des personnes venant demander une aide viennent de façon spontanée, 50% sont orientées par les services sociaux. Ce qui signifie que sur l’ensemble de nos bénéficiaires, nous apportons une aide alimentaire à 65% d’enfants ! Depuis le 1er janvier, la distribution alimentaire se fait le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 13h à 15h30. » Livia Coti, Référente dossier

Des marchandises proviennent de dotations en nature de l'Union européenne (FEAD), complétées par des achats financés par les subventions des collectivités, par la générosité du public auprès duquel nous avons récolté trois tonnes de nourriture lors des 3 premières opérations caddies chez Géant, Carrefour et Leclerc, et par des produits frais provenant de la collecte mutualisée des invendus de grandes surfaces.

« Trois associations (Croix Rouge, Présence bis et SPF2A) et deux grandes surfaces (Carrefour et Géant Casino) sont partenaires du projet de collecte mutualisée. La quantité globale collectée (produits frais et légumes) est d'environ 60 tonnes par an. Les investissements nécessaires ont été subventionnés par l’État. Le SPF2A, porteur du projet, assure la collecte quotidienne et met à disposition des ses 2 partenaires et de sa propre épicerie les denrées collectées. L'organisation mise en place par le SPF2A donne pleine satisfaction à ses partenaires. » Gérard Bozzi , Référent collecte mutualisée


Aide alimentaire par secourspopulaire