Le Village Copain Du Monde de Corse 2018

L'actrice et scénariste Saïda Jawad, marraine du Secours populaire, est venue à Olmetto dans le cadre du “village copain du monde”.

Tout au long de ces dix jours, elle s'est impliquée, avec les bénévoles de l'association, dans les nombreuses activités tournées vers l'esprit de partage et de solidarité, offertes aux 34 enfants, Corses et Antillais.

 Elle a notamment retracé aux enfants l'historique et les valeurs du Secours populaire et abordé les différentes campagnes portées par l'association.

Quatre groupes ont été formés portant les noms de : Solidarité, Diversité, Partage et Liberté. Les enfants se sont exprimés sur ces mots, puis chaque groupe a rédigé un texte inspiré par son thème :
​​​​

Solidarité - Hiba, Iyad, Judiska, Kelly, Leny, Sarfa, Sarai. « La solidarité, c'est l'aide à d'autres personnes, n'importe la religion et la couleur de peau, la nationalité. On est tous égaux. Il ne faut pas se sentir différent. Il ne faut pas être raciste. Nous avons tous un coeur, de la chair et des sentiments. La méchanceté n'est pas acceptée dans ce monde. Il faut être solidaire. »

Diversité - Enzo, Fayçal, Julien, L'Aaziza, Léo, Lilou, Sarai, Théo. « On est tous égaux. Tous les gens qui viennent de n'importe quels pays divers : Amérique, Algérie, Allemagne, Pologne, Maroc … On est tous pareils, personne n'est supérieur à l'autre. Personne ne doit être raciste, peu importe la religion ou la couleur de peau. Qu'on soit noir, jaune ou blanc, on est tous pareils. »

Partage - Atorya, Boutaïna, Evan, Galaad, Guylian, Jedhyan, Mayilan, Regis, Rodney, Sanae, Toufik. « Sharing is loving, appreciating and comforting people. Sharing is appreciating one another, loving one another and caring for eachother and it also means that we should cherish eatchother. »  « Le partage est fait pour faire des dons, prêter des choses. Le partage est le plaisir de partager avec ceux qui en ont besoin, ceux qui sont en manque !! Partager, c'est prêter des habits, donner à manger et aider à se relever. »  .

Liberté - Chiara-Maria, Enzo, Francescu, Lisa-Maria, Lorenzo, Maricia, Pierre-Paul, Selena, Zineb. « La liberté c'est d'apprendre, d'être soigné, aimé, nourri, d'avoir la parole, d'avoir le droit de s'amuser, d'avoir une identité, une maison. La liberté c'est d'avoir le droit de ne pas être soldat. C'est aussi de ne pas être esclave. La liberté c'est aussi de ne pas être obligée de se marier. La liberté c'est de vivre comme on veut. Enfin pour nous les enfants la liberté c'est d'être heureux !!! »   « On a la liberté d'aller à l'école, d'avoir son opinion. Dans notre pays on a la liberté d'être logé, d'avoir une vie meilleure. La liberté est une chose qu'on peut partager à travers le monde. Sauf que la liberté a des limites et qu'il faut respecter la liberté des autres. »  « La liberté c'est vivre, manger et boire correctement, d'avoir des beaux habits, des chaussures et une belle maison, vivre joyeusement, vivre ensemble, avoir le droit d'apprendre à l'école, d'être avec ses amis, de partager la joie de vivre, de faire du camping ensemble, de travailler ensemble, d'être une équipe qui partage quand nous avons des choses à manger et d'être des Copains du monde. »

Une soirée a été consacrée aux échanges entre les cultures à travers less chants et la danse. Ils ont interprété des chansons de variété, des chants traditionnels et la chanson des Copains du Monde. Les antillais ont aussi dansé en habits traditionnels.

Les enfants se sont transformés en photographes, puis ils ont visionné tous ensemble les photos qu'ils ont prises et se sont amusés à les classer par thème (Solidarité, Diversité, Partage et Liberté)  avant de sélectionner celles qui forment l'album dont chacun a reçu un exemplaire.

Chaque enfant a dessiné plusieurs cartes postales sur les valeurs de l'association qu'ils ont vendu lors de la foire de Baracci qui avait accueilli le Secours populaire. Cette première action des Copains du Monde au profit des sinistrés d'Indonésie a suscité la générosité du public de la foire auprès duquel les enfants ont collecté plus de 400 €.

A l'occasion d'un atelier théâtre organisé par la marraine Saïda Jawad, les enfants ont pu expérimenter l'expression scénique devant leur camarades. Même les plus timides ont pu sortir de leur carapace et avoir ce plaisir.

Tous les matins, une séance de Qi Gong a permis aux enfants d'apprendre à évacuer les tensions par une pratique respiratoire, des exercices physiques et de relaxation sous la houlette de Maguy Ghionga. 

Plusieurs séances leur ont permis de découvrir l'histoire de la Corse et de la Solidarité qui s'y est toujours exercée, racontée par Kikou Chabrol.
 

Les enfants ont aussi eu le plaisir de découvrir les centres d'intérêt de la région. Au cours de la visite offerte par le centre «A Cuppulata», ils se sont amusés et ont été épatés par les nombreuses variétés de tortues et exotiques.


Sur le site archéologique de Cucuruzzu, ils ont bénéficié d'une visite guidée avec Chantal De Peretti qui leur a expliqué le mode de vie et l'utilisation des lieux à l'époque torréenne, ainsi que la géologie et la végétation des lieux, puis leur a fait réaliser des bijoux sur le mode antique, qu'ils ont pu emporter en souvenir.


 

Invités aux sources d'eaux chaudes de Caldane, connues depuis l'antiquité, les enfants ont pu expérimenter les bienfaits de l'eau sulfureuse, avant de s'adonner aux joies d'un parcours sportif.


Ils ont bien sûr également profité de la page sous la surveillance des maîtres nageurs de la SNSM et des jeux de plein air offerts par le Club Mickey de Pruprià.

 

 

Un grand merci à tous ces partenaires pour leur soutien, ainsi qu'à l'APF qui nous a rendu visite, la CCAS, la SOCOBO  la SARL PIETRI qui nous ont offerts pique-niques et boissons, ainsi que la Mairie d'Ajaccio pour la mise à disposition de minibus et les Chemins de Fer Corses qui ont offert le voyage aux Bastiais. 

Voir la page Facebook Village Copain du Monde Corse

Lundi, 13 août, 2018 - 14:00